C’est quoi le mur de soutènement? Prix, Pose, Avantages.

Les murs de soutènement se trouvent autour de nombreuses maisons, entreprises et écoles, mais jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous pourriez en avoir besoin, vous n’accorderez probablement pas beaucoup d’attention aux murs de soutènement de votre quartier.

Ce qui suit est un aperçu de ce que sont les murs de soutènement et comment savoir si vous en avez besoin, ainsi qu’une discussion sur certaines options de conception de murs de soutènement pour embellir l’aménagement paysager de votre maison.

Qu’est-ce qu’un mur de soutènement?

Un mur de soutènement est une structure construite pour soutenir le sol à une pente plus raide que ce qui peut naturellement être supporté.

Bien que les murs de soutènement soient principalement conçus pour soutenir le sol, ils peuvent également être soumis à des contraintes dues à d’autres facteurs tels que les bâtiments, les semelles, les charges des véhicules, les entrées de garage, les charges d’eau et de vent sur les clôtures de séparation.

De quoi est constitué un mur de soutènement?

Un mur de soutènement est constitué des pierres empilables en béton, avec une finition décorative à l’avant et une lèvre à l’arrière. La lèvre s’adapte parfaitement contre le bloc en dessous, créant un joint de verrouillage qui résiste à la pression, tandis que la façade décorative donne une finition attrayante.

Les pierres sont souvent légèrement en forme de coin pour créer des courbes douces. Avec de nombreux styles, des pierres fines “topper” sont également disponibles, pour donner au mur un aspect fini.

prix mur de soutènement

Construire un mur de soutènement?

Construire un mur de soutènement est un travail difficile, mais c’est quelque chose que la plupart des propriétaires peuvent gérer, tant que vous êtes capable de soulever des charges lourdes et que vous êtes prêt à vous salir. Voici les étapes que vous devez suivre.

Etape 1 : Préparer le site pour les blocs en aplatissant et en nivelant le sol :

Avec votre pelle à lame plate, nivelez le sol où les blocs reposeront jusqu’à ce que le sol soit plat, de niveau et compact.

Utilisez votre court 2 x 4 comme une chape pour niveler davantage le sol en tirant le 2 x 4 vers vous, en grattant le sol pour créer une zone de niveau.

Etape 2 : Poser du sable ou du gravier comme base pour le mur de soutènement :

Il existe différentes prescriptions, souvent contradictoires, concernant la quantité ou peu de sable ou de gravier à poser comme base pour le mur.

Gardez à l’esprit que vous souhaitez fournir une base qui gardera votre plus bas cours de blocs au-dessus de toute boue. L’eau s’infiltrera inévitablement au bas de votre mur, et lorsqu’elle s’accumulera à la base, elle se transformera en boue.

En posant un ou deux pouces de sable ou de gravier, vous soulevez la rangée la plus basse au-dessus de cette boue.

Etape 3 : Pose du premier bloc de mur de soutènement :

Commencez une extrémité de votre mur avec un seul bloc. Appuyez fermement vers le bas dans la base, mais pas si fort que vous serrez votre couche de base.

Utilisez votre niveau pour vérifier ce premier bloc pour le niveau dans les deux directions: d’un côté à l’autre et d’avant en arrière.

Etape 4 : Maintenir le niveau de chaque bloc et entre les blocs :

Posez votre prochain bloc attenant.

Ce bloc doit être parfaitement de niveau à lui seul et conjointement avec le bloc adjacent. Utilisez votre niveau à bulle ou laser pour s’étendre d’un bloc à l’autre. Ajustez le deuxième bloc jusqu’à ce qu’il soit aligné avec le premier.

Etape 5 : Poser un bloc de façon échelonnée pour la stabilité :

Ne posez pas de blocs les uns sur les autres dans une colonne. Bien que vous puissiez y arriver avec les blocs très lourds jusqu’à trois rangées de haut, cette méthode ne fonctionnera pas pour les blocs plus légers.

Pour poser des blocs à la manière de la maçonnerie, faites avancer chaque rangée supérieure horizontalement d’un demi-bloc (pour couvrir ces extrémités de demi-bloc ouvertes via des blocs de coupe).

Etape 6 : Vérifier le niveau avec chaque cours :

Chaque ligne doit être de niveau. Continuez à vérifier votre niveau avec la bulle ou le niveau laser.

La seule façon de garder une rangée entière au niveau réel est de passer une chaîne entre deux poteaux enfoncés dans le sol à chaque extrémité du mur. Pour les poteaux, utilisez un tuyau de plomberie de rechange, 1 par 1 avec les extrémités coupées en points, ou des barres d’armature.

Etape 7 : Définir un demi-bloc à la fin de la ligne :

Utilisez l’un des demi-blocs coupés pour couvrir la fin de la rangée.

Etape 8 : Vérifier la place pour l’arrière du mur de soutènement :

Prévoyez un espace suffisant entre la couche de blocs la plus basse et le sol derrière. N’oubliez pas que lorsque les blocs progressent vers le haut, ils s’inclineront vers l’arrière, vous devrez donc réduire davantage la pente que vous ne le pensez au départ.

Etape 9 : Blocs de mur de soutènement en remblai avec sable ou gravier :

Remplissez soigneusement l’arrière du mur de soutènement avec du sable ou du gravier.

Meulez le matériau de remblayage en petites quantités afin de laisser le matériau se déposer. Si vous pelleter trop à la fois, vous pouvez créer des espaces creux dans le remblai qui peuvent compromettre la stabilité du mur.

construction mur de soutènement

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Empêcher la terre de se déplacer vers le bas avec l’érosion.
  • Un mur de soutènement peut fournir un terrain utilisable.
  • Ces murs servent à ralentir l’écoulement des eaux de pluie; de cette façon, ils peuvent augmenter l’utilité de votre jardinage et de l’entretien de votre pelouse.
  • Selon l’emplacement de votre mur de soutènement, il peut s’avérer être un endroit populaire pour s’asseoir et discuter.
  • Résister à la pression exercée par le matériau retenu, qui est généralement du sol.
  • Les murs de soutènement peuvent être une solution simple pour une pente raide ou un flanc de colline qui peut ajouter de l’espace supplémentaire pour vos barbecues à l’arrière ou protéger les routes et les bâtiments.
  • Le mur de soutènement bien construit transforme les pentes impraticables en espace extérieur utilisable pour le jardin.
  • Les murs de soutènement peuvent ajouter de la beauté à un paysage, augmenter la valeur d’une propriété.

Inconvénients

  • La construction d’un mur de soutènement nécessitera un entrepreneur. Cela augmentera le coût du projet, mais garantira que le travail est terminé en toute sécurité et correctement.
  • Pas tout le monde peut fabriquer un mur de soutènement et les fabricants qui peuvent avoir besoin d’être certifiés. Ce sera quelque chose que vous devrez penser avant de commencer votre grand mur à écran plat.

Prix des différentes techniques de construction d’un mur de soutènement

N’oubliez pas que vous aurez un mur de soutènement pendant longtemps. Voulez-vous choisir le matériau de mur de soutènement le moins cher ou quelque chose de plus cher flatterait-il votre propriété? Si un mur est installé par un professionnel, cela peut coûter (par mètre carré):

  • 250 € à 450 € pour le pin traité ou le bois de feuillus.
  • 300 € à 500 € pour les blocs de grès.
  • 400 € à 680 € pour les blocs de béton armé.
  • 550 € à 750 € pour les blocs de Besser en béton.

La variation des prix dépendra de la complexité du travail. S’il s’agit d’une surface plane et que rien ne doit être retiré, l’installation coûtera moins cher. Si la surface est inégale ou si des blocs de pierre doivent être enlevés, le coût sera plus élevé.