Chape pour carrelage: Prix, Pose, Avantages, Dosage.

Avant la pose du carrelage, le sol doit faire l’objet de quelques préparations. Elles consistent entre autres à appliquer une couche de ciment entre le support et le revêtement de carreaux afin d’assurer l’adhérence et la solidité de celui-ci.

Plus communément connu sous le nom de chape maigre, ce produit peut être fabriqué par soi-même à condition d’avoir des connaissances bien solides sur le sujet.

À défaut de ces compétences, l’achat d’une chape pour carrelage prête à l’emploi reste une solution adaptée. Mais encore faut-il connaitre les prix sur le marché. 

Qu’est-ce que c’est la chape pour carrelage?

La chape pour carrelage est une coulée de ciment que l’on étale sur un sol intérieur ou extérieur pour qu’il soit préparé pour la pose de ce revêtement.

Elle est adaptée à toutes les matières comme la pierre ou le béton. Son utilisation est indispensable quand le sol présente des irrégularités de niveau par exemple. 

L’application de cette substance permet à l’ouvrier d’avoir un terrain plat et propre. Étant bien préparé, le support dur ne provoque pas le craquèlement des carreaux.

Le fait est que ces derniers épousent parfaitement la surface sur laquelle ils sont apposés. Cette pratique est d’autant plus recommandée face à une dalle en béton. 

En même temps, elle assure une fixation plus efficace du carrelage. C’est un rôle que la chape traditionnelle n’arrive pas à accomplir puisqu’elle n’est pas aussi tendre que la chape de carreleur. 

chape de mortier pour carrelage

Dosage de chape pour la pose du carrelage

Contrairement à la chape habituelle, la chape pour carrelage contient moins de ciment. Pour avoir une texture parfaite, il faut utiliser environ 150 kg de ciment avec un mètre cube de sable.

Cette information ne suffit pas, toutefois, pour produire une chape dans les règles de l’art. Le dosage de l’eau compte également beaucoup. Avec une telle quantité, il peut être difficile pour un non-habitué de jauger la concentration de la préparation une fois que l’eau s’y ajoute.

Le mieux serait ainsi d’utiliser un mortier de 150 litres pour chaque production. Ce, pour une précision irréprochable. Pour un mélange de ce volume, 10 à 15 litres d’eau sont nécessaires.

Là encore, il faut être capable de limiter l’eau en fonction du rendu. C’est pour cette raison qu’un certain savoir-faire technique est capital par rapport à la réussite de la pose de la chape pour carrelage. 

Pour faire une chape de carreleur, il faut tout simplement :

  • De l’eau ;
  • Du ciment ;
  • Du sable.

L’épaisseur de la couche obtenue oscille entre 3 à 4 cm. Reste que l’on peut rencontrer des chapes de carreleur qui sont plus épaisses, allant jusqu’à 7 à 10 cm plus précisément. 

Avantages et Inconvénients

Un grand nombre de maçons utilisent la chape pour carrelage à la place de la chape classique. Elle se montre très avantageuse sur le papier. Afin de savoir ce qu’il en est de son intérêt dans la pratique, ci-après ses avantages :

  • Offre une grande résistance au carrelage grâce à son adhérence ;
  • Représente une préparation à faible coût ;
  • Très souple ;
  • Composition assez simple.

Lorsqu’on applique cette chape avant la pose du carrelage, celui-ci se colle facilement et devient plus solide, en dépit des chocs qu’il peut bien subir au cours de sa durée de vie.

En plus d’être facile à poser, elle représente une option moins onéreuse par rapport à l’achat d’un produit fini. D’autant que ses composants ne sont pas difficiles à dénicher. 

Quant à ses inconvénients, l’on peut dire que la chape pour carrelage est compliquée en matière de façonnage. En complément à cela, elle ne convient pas aux débutants.

En raison des compétences que sa composition exige, les amateurs ont du mal à fabriquer la chape maigre. À vrai dire, sa préparation fait intervenir plusieurs règles et techniques à tel point que l’on peut vite se perdre. 

chape traditionnelle pour la pose du carrelage

Quel est le prix par m2 d’une chape pour carrelage?

Pour ceux qui comptent préparer la chape pour carrelage eux-mêmes, sans passer par un professionnel, il faut savoir que le prix par m2 varie de 15 à 25 euros.

Ce tarif comprend le coût des outils utilisés pour sa réalisation. Afin de déterminer le budget exact dont vous avez besoin, selon l’importance des travaux à faire, un calcul en ligne peut être fait auprès de ce professionnel.

À noter qu’il faut considérer plusieurs paramètres pour pouvoir en arriver là.

En premier lieu, vous devez connaitre préalablement la quantité de matières premières nécessaires. L’épaisseur escomptée est également en mesure de changer le prix.

Si vous avez besoin de l’aide d’un artisan compétent, il faut compter les mains d’œuvre en sus.

Contrairement à ce que plus d’un en pense, faire appel à un pro n’est pas aussi onéreux que cela. Sauf si vous disposez déjà des matériels intervenant à la préparation. 

Ensuite, il faut encore déterminer l’étendue de la surface à traiter. Ce, dans le but de déterminer la quantité de chapes requise pour le projet. Quoi qu’il en soit, une chape maigre est moins chère qu’une chape nécessitant plusieurs composants. 

Comment faire la chape?

Comme susmentionné, la fabrication d’une chape pour carrelage est sujette à un procédé quelque peu fastidieux. Il faut passer par plusieurs étapes avant de pouvoir la poser.  

La première chose à faire est de poser les bastaings sur la surface à recouvrir. L’usage d’un niveau à bulle est d’une grande aide pour cette tâche.

Le rôle de ces pièces est donc de délimiter la zone à daller. Dès cette étape, rien ne doit se faire à la légère. Il faut calculer la hauteur de la chape avant tout. 

Pour ce faire, basez-vous sur celle des sols se trouvant dans toute l’habitation afin d’avoir un rendu homogène. Ensuite, notez l’épaisseur du carrelage. Le rapport entre ces deux informations mène à l’épaisseur de la chape.

Vous passez à la préparation du sol par la suite. À ce niveau, l’objectif est d’avoir un terrain dépoussiéré et bien propre. La présence d’huile compromet l’adhérence de la chape. C’est pourquoi cette préparation doit être faite avec minutie. 

La fabrication proprement dite commence à la troisième étape. Il faut prendre en compte les mesures précitées pour que le mortier ne soit ni épais ni trop liquide.

Le résultat doit s’apparenter à une matière suffisamment souple. Avant la pose finale, la dalle doit être légèrement mouillée. Puis, appliquez-y une très petite quantité de ciment pour que la couche intermédiaire se colle plus facilement. 

Il ne reste plus qu’à attendre le temps de séchage, évalué à deux à trois heures. Après ce délai, les bastaings peuvent être enlevés. 

chape pour installation de carrelage

Quel est le rôle d’une chape maigre de carreleur?

En résumé, la chape pour carrelage, également appelée chape maigre, est garante d’un carrelage irréprochable sur une surface propre et aplanie. C’est-à-dire qu’elle fournit les meilleures conditions essentielles à l’application de ce revêtement.

Afin d’économiser votre temps, cette tâche peut être confiée à des artisans expérimentés et habiles.

Compte tenu des étapes de fabrication de cette matière, il va sans dire qu’elles représentent tout de même un ensemble chronophage qui peut retarder l’aboutissement de toute votre construction.

Vous êtes en mesure de demander un devis pour avoir une idée du coût de votre projet.