Revêtement sol industriel: Types, Prix, Pose

Le choix d’un sol industriel est très délicat, car il faut un revêtement qui serait compatible avec son intérêt. Celui d’une industrie qui utilise beaucoup de produits chimiques n’est par exemple pas le même que celui pour le stockage.

La mauvaise décision sur le revêtement de sol industriel est susceptible de présenter du danger, du ralentissement voire l’arrêt définitif du travail.

Ainsi, des informations importantes pour vous aider dans la prise de la décision quant au revêtement à utiliser pour votre sol. 

Qu’est-ce que le revêtement de sol industriel?

Le revêtement sol industriel est la dernière couche qui couvre le sol en soi. Comme tout autre revêtement, il sert en même temps de protection et de décoration. Sa grande différence c’est qu’il est conçu pour résister aux passages courant des personnes, aux produits exploités dans le milieu et aux engins.

Types de sol

Il existe différents types de sols entre lesquels vous pouvez choisir celui qui vous convient le mieux. Toutefois, il est toujours recommandé de faire appel aux services d’un professionnel et d’une main-d’œuvre qualifiée, aussi bien pour la prise de décision que la réalisation du revêtement sol industriel.

Béton lissé

Si vous êtes plutôt minimalistes, le béton lissé pourrait vous intéresser. Vous pouvez faire le mortier vous-même ou acheter une solution prête à l’usage.

De base, il est utilisé pour ajouter de l’esthétisme à l’endroit où il est appliqué. En plus, il vous permet de bénéficier de sa résistance. En effet, ce critère fait partie des éléments indispensables d’un revêtement d’un sol industriel. Mais pour ce faire, il faut respecter quelques points essentiels.

Déjà pour l’épaisseur de la dalle, il faudrait qu’il soit entre 10 cm et 20 cm. L’installation d’une armature métallique est également conseillée. Pour prévenir les fissures, vous pouvez fixer des jonctions.

Béton lissé

Pour en tirer plus de profits, vous devez également penser à couvrir la paroi pendant sa période de durcissement. Si vous projetez d’appliquer de la résine sur la paroi du béton, le béton lissé demande environ 48 heures pour sécher complètement.

À noter que l’ajout du quartz dans votre béton augmente sa résistance et sa longévité. Le béton lissé est disponible en plusieurs nuanciers. C’est-à-dire que même pour un sol industriel, vous n’êtes pas obligés d’utiliser une seule tonalité.

La résine époxy

La présence de la résine époxy vous permet d’avoir un sol industriel résistant. Elle est composée de charges minérales, c’est-à-dire la base d’un mortier et de la peinture filmogène.

Le mélange donne un résultat lisse et facile à entretenir. D’un rendu uniforme, vous n’avez pas de problème de salissure qui s’incruste sur les jointures.

sol en résine époxy

Résine polyuréthane

Si vous projetez de rénover ou réaliser une superficie très flexible, mais qui est très résistante, le revêtement sol industriel en résine polyuréthane est ce qu’il vous faut.

Il peut s’adapter à toute sorte d’exploitation, que ce soit pour une industrie légère ou dont les grandes contraintes sont souvent présentes ou même permanentes.

Composée d’une résine et d’un durcisseur, la résine polyuréthane ne vous donne non seulement un sol industriel robuste, mais elle corrige aussi les défauts initiaux du sol en soi.

Résine polyuréthane

Classification selon les caractéristiques 

Les revêtements sols industriels sont classées par caractéristiques selon le milieu où ils vont être exploités.

Sols pour les zones humides

Le choix de revêtement sol industriel dans un milieu humide est un peu problématique. Vous avez seulement le choix entre deux types de revêtements.

Soit vous optez pour un sol lisse et facile à nettoyer, mais qui représente un risque élevé de glissade, soit vous désignez un revêtement antidérapant, mais qui serait difficile à entretenir.

Dans les deux cas, l’avis d’un professionnel est fortement recommandé. Il saura vous définir ce qui vous convient le mieux.

De plus, la mise en place nécessite une dénivelée bien calculée dans le but de ne pas laisser des substances liquides stagner et de leur permettre de rejoindre les bouches d’évacuations. En outre, il faut la norme allemande DIN 51130 afin de pouvoir évaluer et classer votre sol industriel selon le risque de glissement.

Revêtement de sol industriel lisse

Sols pour les zones avec températures élevées 

On a tendance à penser que les sols en résines sont très rigides. Cela n’est pas faux, sauf quand il s’agit de présence de la chaleur en permanence.

Mélangées avec du ciment, les résines polyuréthane peuvent offrir une résistance à la chaleur jusqu’à 130 °C. Cependant, les résines époxy endurent à peine 35 °C.

Les revêtements de sol industriel conçus pour les hautes températures peuvent également supporter les chocs thermiques. De temps en temps, la résilience du sol dépend de son épaisseur. Mais cela ne suffit pas pour les sols industriels.

Il faut prendre en compte l’avis d’un expert qui saura quelle composition est idéale pour votre revêtement de sol afin d’assurer sa robustesse. 

Sols résistants aux produits chimiques

Le sol industriel n’est jamais l’abri des produits chimiques. Que ce soit une usine agroalimentaire, chimique ou pharmaceutique, le sol entrerait toujours en contact occasionnel ou répétitif avec de l’acide ou du solvant.

Ces solutions s’avèrent cependant être les facteurs de détérioration du sol en soi. Il est ainsi primordial de demander l’accompagnement d’un spécialiste en revêtement. Il saura définir quel mélange d’éléments auriez-vous besoin pour la réalisation de votre revêtement pour sol industriel.

Sols antibactériens

Afin de garder un environnement sain et propre, répondant aux normes en vigueur, les industries alimentaires et pharmaceutiques exigent des sols antibactériens. Accentuer avec une peinture du même genre, cela limite la propagation des microbes, des bactéries et des champignons. 

Avantages et inconvénients

  • Le béton lissé est commode d’application et ne vous coute pas une fortune. Ce type de revêtement est également résistant si vous y ajoutez du quartz. Et le plus important, il ne demande pas des entretiens spécifiques. Cependant, une mauvaise pose entraine des fissures et des éclats et ce genre de revêtement devient facilement terne surtout si on y passe souvent. 
  • La résine époxy est représentée comme la référence des utilisateurs en matière de revêtement pour sol industriel. Avec les bons composants, elle est très résistante. De plus, vous avez la possibilité d’ajouter des pigments. Ses inconvénients, c’est qu’il doit être suffisamment imposant pour garantir sa solidité et qu’il ne résiste pas à une exposition continue à de fortes exploitations.
  • La résine polyuréthane est la plus résiliente pour un revêtement pour sol industriel. Elle ne permet pas seulement couvrir une étendue définie, mais elle corrige en même temps les imperfections. 

Leurs inconvénients communs seraient le fait que les revêtements pour sol industriel coutent relativement cher et l’édification pourrait demander beaucoup de travail. 

Quel est le prix par mètre carré?

Plusieurs facteurs influent le prix au mètre carré du revêtement de sol industriel. Allant du choix des matériaux à la pose. Si vous prenez le béton lissé, vous payerez entre 70 € et 100 € par mètre carré.

Dans le cas de la résine époxy, un budget de 50 € à 200 € par mètre carré est à prévoir. Pour une résine polyuréthane, la plus résistante, mais également la plus chère, le mètre carré coute 150 € à 300 €. 

Conclusion

Si vous avez un plan classique, le sol en béton lissé ou résine époxy pourrait suffire pour le revêtement de votre sol industriel.

Mais si vous pensez plutôt à réaliser le revêtement d’un endroit d’une taille importante et dont l’utilisation s’avère extrême, la résine polyuréthane est le plus recommandé.