Comment calculer la résistance dalle en béton au m2?

Le béton fait partie des matériaux très sollicités pour les nombreux avantages qu’il recèle. Il est de plus en plus utilisé pour réaliser aussi bien de grandes infrastructures que des ouvrages simples.

Cependant, bon nombre se posent la question de savoir comment évaluer le degré de la résistance de la dalle en béton surtout quand ils souhaitent mettre en œuvre un projet de construction.

Si vous avez vous aussi le même souci, cet article est fait pour vous.

Calcul de résistance dalle en béton au m2

Le calcul de la résistance de la dalle en béton est essentiel surtout quand il s’agit de réaliser de gros travaux. Cette évaluation permet de s’assurer d’un ouvrage de qualité et capable de durer plus longtemps.

Pour cela, il existe certaines méthodes très efficaces qui vous permettent de déterminer rapidement la surface de la dalle.

En effet, si vous avez par exemple 6 m de longueur, posez d’abord un mètre à chaque terme de la mesure en allant jusqu’au point prévisionnel. Si l’on obtient ensuite une mesure de 4 m, on aura en principe deux mesures de 6 m x 4 m de côté.

Cependant, il convient de rappeler que pour faire ce calcul, l’usage de l’ouvrage devra être pris en compte. Cette évaluation n’est pas toujours simple.

C’est pourquoi le recours à un expert est souvent nécessaire. Celui-ci pourra vous aider à déterminer le degré de résistance dalle en béton au m2. En revanche, lorsqu’il s’agit d’une dalle ordinaire, la réglementation préconise en général le niveau C25/30. Si la classe de résistance ne vous convient pas, vous aurez la possibilité de la renforcer.

Pour ce faire, vous pourrez adjoindre quelques armatures en fer et en treillis soudé au béton.

Le calcul de la résistance de la dalle en béton se fait par ailleurs en fonction de son épaisseur.

Résistance de la dalle en béton armé

Type de dalle

Pour l’identifier, vous prenez en compte la nature type de sol que vous disposez ainsi que les charges que l’ouvrage va porter. En effet, il y a plusieurs paramètres que vous aurez à considérer :

  • Lorsqu’il s’agit d’une dalle en béton sur terre-plein, on obtient souvent une épaisseur de 12 cm conformes aux normes du DTU. Cela peut varier en fonction du poids de la pièce du bâtiment à construire. Quand on a une allée carrossable ou encore un immeuble, on peut obtenir une épaisseur de 15 à 20 cm. Les piscines sont en général avec des dalles en béton de 15 à 17 cm.
  • Pour une dalle en béton carrossable, les spécialistes recommandent une épaisseur de 12 à 15 cm. Attention, c’est réservé seulement au passage pour les véhicules ordinaires et légers. Pour les voitures possédant un poids conséquent, il faut souvent une dalle en béton avec une épaisseur allant de 12 à 25 cm.
  • Pour un abri de jardin, l’épaisseur peut varier selon l’utilisation prévisionnelle. En effet, on a en général une épaisseur de 8 cm pour préserver les équipements légers. La ferraille est souvent au rendez-vous pour ce type de construction.

Résistance de la dalle en béton armé

Le béton armé constitue un béton souvent coulé sur une armature d’acier afin de renforcer sa structure et son degré de résistance. Il s’agit d’un matériau qui présente un niveau très haut en matière de durabilité et s’utilise de plus en plus par les professionnels.

Issu de la jonction du béton ordinaire et des structures métalliques en acier, le béton armé est ainsi très facile à entretenir. Les nombreux avantages qu’il présente font qu’il est très prisé par les spécialistes en bâtiment.

En effet, sa solidité incomparable lui permet de résister au mauvais temps. Le béton armé présente en outre l’avantage de durer plus longtemps par rapport aux autres matériaux.

C’est une excellente solution pour réaliser un ouvrage de qualité. La résistance de ce matériau est d’une grande importance pour un projet de construction, quel que soit le type de bâtiment.

C’est un élément décisif auquel l’on devra accorder une attention toute particulière avant de se lancer dans la mise en œuvre d’un projet d’édification.

Résistance en fonction de l’épaisseur de béton

Aujourd’hui, de nombreuses constructions impliquent souvent de concevoir une dalle en béton. Considéré comme l’appui de la majeure partie des travaux de maçonnerie, ce type de besogne nécessite une certaine connaissance du domaine.

En effet, il est important de définir l’usage du béton avant de procéder au coulage de la dalle en béton. Cependant, toutes les chapes et les dalles ne supportent pas le même poids.

Par conséquent, il est nécessaire de procéder à l’évaluation de l’épaisseur du béton :

  • Quand on a une dalle trop fine, elle risque de se fendiller de manière rapide et très difficile à reconstituer.
  •  Quand on a une dalle trop épaisse, on a tendance à se retrouver avec un bâtiment plus lourd dont la construction peut être onéreuse par rapport aux autres types d’édification.

C’est pourquoi il est important de déterminer l’épaisseur d’une dalle avant de se lancer à son coulage. Cela permet de limiter certaines erreurs au moment de la construction.

resistance selon l’épaisseur de béton

Volume de béton nécessaire pour une dalle

Déterminer le volume nécessaire pour une dalle est essentiel lors d’une construction. Cependant, il est préférable de calculer en amont l’épaisseur d’une dalle afin de se simplifier les choses notamment en cas de réparation.

Avant de se lancer dans cette évaluation, il est important de noter que le volume de béton en m3 est égal à la superficie de la dalle en m2.

À supposer donc qu’on a une dalle de béton de 15 cm d’épaisseur sur un rectangle de 6 mètres sur 8. On aura :

  • La superficie de la dalle qui fera : 6m x 8 m = 48 m2 ;
  • L’épaisseur de la dalle qui fera : 0,15 m
  • Pour déterminer le volume du béton, on fait 48 x 0,15 = 7,2 m3 de béton à couler.

Le plus important à retenir est que la résistance de dalle en béton rendra très simple une édification de qualité.