Comment faire du béton? Composition et dosage.

Faire du béton ou gâcher du béton peut être une tâche facile à réaliser lorsqu’on maitrise la technique de fabrication. Il faut avoir les ingrédients adéquats et savoir faire un bon dosage pour ne pas détruire la recette. Découvrez comment faire du béton et réussir la fabrication.

Comment faire le béton soi-même? 

Il y a deux méthodes principales pour faire du béton soi-même : la méthode à la main et la méthode à la bétonnière. Le gâchage manuel du béton est utilisé pour les mini travaux de maçonnerie comme les petites réparations. Le gâchage à la bétonnière est effectué dans le cadre de grands travaux. 

Le gâchage manuel

Pour faire le béton à la main, il faut d’abord poser les gravillons au sein du récipient où se fera le mélange des ingrédients. Mettez par-dessus la quantité de sable ainsi que le ciment. Servez-vous d’une pelle pour mélanger le tout et veillez à ce qu’il y ait une bonne répartition du ciment. Le mélange doit être homogène.

Ensuite vient l’étape du mouillage. À l’aide de la pelle, creusez le sommet du tas de ciment et de sable de sorte à obtenir un cratère puis versez les deux tiers de l’eau dans le cratère obtenu.

Commencez à mouiller le mélange en affaissant les bords intérieurs du cratère pour les faire tomber dans l’eau. Utilisez le dos de la pelle pour y parvenir. Effectuez des retournements des pelletés pour que le mélange soit bien mouillé. 

La dernière étape est le malaxage. Faites le brassage du mélange en ajoutant de manière progressive la quantité d’eau restante jusqu’à ce que vous obteniez la consistance voulue. Lorsque vous avez obtenu la consistance souhaitée alors le béton peut être versé dans une brouette ou une auge pour commencer à l’utiliser.

Le gâchage manuel
Worker is mixing mortar prepare for plastering

Le gâchage avec la bétonnière

Pour faire du béton avec la bétonnière, il faut avant tout que celle-ci soit prête à l’emploi et que sa cuve soit très propre. Une fois qu’elle est prête, mettez-la en marche et attendez que son régime de rotation soit stable. Versez la moitié de la quantité d’eau ainsi que les deux tiers de la quantité du gravier. 

Le fait d’humidifier les gros agrégats permet une meilleure adhésion du ciment à sa surface. Laissez la bétonnière tourner pendant une minute. L’inclination de la cuve doit être bien réglée pour éviter que le mélange soit hétérogène.

Lorsqu’une minute est écoulée, ajoutez les deux tiers de sable et tout le ciment destiné à la fabrication. Laissez la bétonnière tourner pendant une minute et versez le reste du gravier et du sable.

Le gâchage avec la bétonnière

Les ingrédients pour réaliser du béton 

Les ingrédients de base pour la réalisation du béton sont les suivants : 

L’eau : elle doit être propre et douce. Un bon dosage d’eau permet d’éviter les fissures ainsi que les traces fragiles au niveau du béton lors du séchage. 

Le ciment : le ciment sert de liant entre les agrégats. Lorsqu’il est mouillé, il facilite ainsi le liage des agrégats. Le ciment existe en plusieurs types : ciment de Portland, le ciment à maçonner, etc. De même, le ciment existe en différentes textures : le ciment réfractaire, le ciment blanc, le ciment gris, le ciment à prise rapide, etc. 

Les agrégats : il s’agit des graviers et du sable. Le sable doit être un sable de rivière ou bien un sable de carrière purifié. Le sable de mer n’est pas adapté pour la conception du mortier ou du béton.

Quant aux graviers, ils proviennent du broyage des pierres en carrière ou bien du lit des rivières. Il est important que ces graviers soient propres. De même, utiliser des graviers à la granulométrie différente permet d’obtenir un béton plus ferme.

dosage du beton et du mortier

Calcul de la quantité de béton 

Que le béton soit fait à la main ou à la bétonnière, il est essentiel de faire le dosage en utilisant le volume ou le seau comme unité de mesure. La technique la plus simple consiste à raisonner en termes de volume. Cela vous permet de faire un bon dosage sans recourir à des instruments de mesure. 

Le dosage pour faire du béton est le suivant : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier et ½ volume d’eau. C’est la règle 1-2-3. 

Le dosage pour faire du mortier est le suivant : 1 volume de ciment, 3 ou 4 volumes de sable et ½ volume d’eau. 

Il est important de savoir qu’il existe tout de même une différence entre le béton et le mortier. Le béton est fait de ciment, de sable, d’eau et de gravier tandis que dans la fabrication du mortier, il n’y a pas de gravier. Cependant tous les deux peuvent être fabriqués avec la bétonnière ou à la main. 

Vous devez déterminer la destination d’usage du béton afin d’en produire une quantité suffisante. En effet les dosages varient selon l’utilisation du béton. Par exemple pour faire du béton pour le coulage d’une fondation il faut 1 volume de ciment, 2,5 volumes de sable et demi, 3,5 volumes de graviers et un demi-volume d’eau. 

Dosage beton en sacs - Comment faire le béton soi-même?

Quantité de matériaux par mètre cube de béton

Pour 1m3 de béton, il faut acheter 680 kg de sable, 350 kg de ciment et 1175 kg de graviers. Pour 1m3 de mortier, il faut 1400kg de sable et 400 kg de ciment.

Quelques astuces pour réussir son béton 

L’erreur la plus fréquente dans la fabrication du béton est la quantité d’excessive d’eau. Généralement, la quantité d’eau nécessaire est l’équivalent de la moitié du ciment utilisé.

Lorsque les agrégats sont très humides, il vous faudra alors moins d’eau. Certains produits peuvent aider à réussir la préparation du béton : l’hydrofuge, les colorants, l’antigel, le fluidifiant, le retardateur de prise, etc. 

Vous devez éviter de fabriquer tout le béton d’un seul coup surtout durant les périodes chaudes et sèches. Celui-ci peut sécher avant d’être utilisé et sera alors inutilisable. 

Quelle est la bonne consistance pour le béton?

Lorsqu’il y a une quantité excessive d’eau, les graviers plongent au fond du mélange et l’eau remonte au niveau de la surface. Certains peuvent penser qu’un béton liquide peut faciliter la mise en place. Toutefois une quantité excessive d’eau réduit la résistance du béton et celui-ci deviendra très sensible au point qu’il risque de se fissurer. 

Pour une consistance optimale, le béton doit être assez mou mais pas trop fluide. Vous pouvez faire un test pour vérifier la consistance. Faites un pâté avec le béton et observez le. Si après plusieurs minutes, il tient en place alors la consistance est bonne.

Si le pâté s’affaisse sur lui-même, cela veut dire que le mélange est trop humide. Dans ce cas il est possible d’apporter des corrections en ajoutant de bonnes proportions de sable, de ciment et de graviers.