Comment faire le Dosage du béton au seau?

On peut être appelé à composer soi-même son béton en petite quantité pour des travaux qui ne nécessitent pas forcément l’intervention d’un professionnel.

Cependant, il peut s’avérer très difficile de réaliser des dosages si l’on ne maîtrise pas les règles nécessaires pour le faire. Voici comment s’effectue le dosage du béton au seau.

Comment calculer le dosage du béton au seau? 

En matière de construction, le béton occupe désormais une place de choix au vu de ses caractéristiques intrinsèques. Mais le dosage va définir le type d’ouvrage à effectuer, raison pour laquelle il est indispensable de calculer le dosage du béton au seau.

On utilise constamment la règle du 1 2 3. Cette règle approximative stipule qu’afin d’obtenir un volume de béton, il faut utiliser 1 seau de ciment, 2 seaux de sable, 3 seaux de graviers et 1/2 seau d’eau.

En outre, il est possible afin d’être plus précis d’utiliser des formules en fonction des dosages les plus usuelles.

Dosage du béton au seau

Le dosage à 300 kg par mètre cube

En considérant qu’un seau de maçon est d’environ 10 à 12 litres et qu’on veut un béton de 100 litres et en utilisant les mêmes matériaux, il faudra environ 30 kg de ciment, 88 kg se sable, 110 kg de gravier et 15 litres d’eau.

En convertissant tout ceci en nombre de seaux, il nous faudra environ 30 kg de ciment, 5,5 seaux de sable, 7,5 seaux de sable et 1,5 seau d’eau. Un mélange utilisé par exemple pour la réalisation d’une dalle piétonne.

Le dosage à 350 kg par mètre cube

Dosage utilisé pour la réalisation des fondations, des poutres, des poteaux ou encore des dalles carrossables, il procure un béton plus résistant.

Ici, il sera nécessaire d’utiliser 35 kg de ciment, 82 kg de sable soit environ 5 seaux de maçon, 113 kg de gravier soit 7,5 seaux de maçon et pour finir 2 seaux d’eau qui équivaut à 17 litres.

Les matériaux pour faire le dosage 

On ne saurait parler d’un bon dosage du béton au seau en omettant tous les matériaux indispensables à la réalisation de ce mortier.

dosage beton par sac

Le sable 

Le sable se présente sous différentes dimensions et selon l’usage on peut retrouver le sable moyen, le sable fin et le gros grain qui ressemble grandement au gravier.

Le gravier 

D’une dimension comprise entre 2 mm et 75 mm, le gravier est indispensable pour renforcer la consistance du béton lorsqu’il est sec. Il est très souvent utilisé en compagnie du sable afin de former un mélange solide et efficace.

Le ciment

Le ciment est un composé chimique qui permet de relier les éléments entre eux. Le choix est varié en fonction du type d’ouvrage à réaliser.

Comment faire le mélange? 

Il ne suffit pas uniquement de connaître quels sont les matériaux à utiliser pour le dosage du béton au seau. Il faut par la suite définir quelle est la procédure qui sera utilisée pour faire le mélange.

Le gâchage à la main 

Comme son l’indique, cette procédure va consister à mélanger les différents constituants à la main en se servant de sa force physique. Elle est très fatigante, mais moins coûteuse que l’autre méthode qui est quant à elle est plus rapide.

Tout d’abord, il est indispensable de créer un espace propre qui devra accueillir son ouvrage. Par la suite, utilisez les proportions qui ont été précisées ci-dessus en fonction de vos attentes. On commence par mélanger le sable et le gravier petit à petit à l’aide d’une pelle de telle sorte à obtenir un mélange complètement homogène.

On va par la suite y ajouter du ciment et reproduire la même action jusqu’à obtenir une fois de plus un résultat homogène. Disposez cet ensemble en tas conique au centre duquel vous allez créer un gros trou qui servira à accueillir de l’eau. Une fois votre eau au centre du mélange, mixez progressivement tous les éléments jusqu’à obtenir la consistance voulue.

Le gâchage à la main

Le gâchage à la bétonnière  

Cette procédure pour mélanger le dosage du béton au seau est la plus pratique surtout pour de grandes quantités. En fonction de la taille de la cuve, vous obtiendrez immédiatement la quantité de béton escomptée.

Commencez par verser du sable, ensuite du gravier et laissez le mixage se faire durant environ 2 minutes. Par la suite, versez-y du ciment et une fois de plus patientez quelques minutes pour que tout ait le temps de bien se mélanger.

La dernière étape va consister à verser progressivement de l’eau dans votre bétonnière afin que tous les matériaux se mélangent et forment un ensemble totalement homogène.

Il est déconseillé de verser toute l’eau d’un trait afin d’éviter des grumeaux. Il ne vous reste plus qu’à transporter la mixture où est réalisée la construction.

Il n’est pas évident de disposer d’une bétonnière à portée de main à moins d’être un professionnel de la construction. La solution est alors de commander votre béton prêt auprès d’une centrale.

Vous pouvez également louer une bétonnière auprès d’une entreprise spécialisée comme la nôtre. Bien évidemment, il faudra tenir compte du coût, mais tout dépend de l’ampleur de votre ouvrage.

Un devis est toujours réalisable gratuitement afin de vous donner une idée globale du montant que vous aurez à débourser. 

Le gâchage à la bétonnière

Avantages et inconvénients

Parlant de dosage de béton au seau, le premier avantage renvoie à l’aspect économique de la chose. Il est en effet très peu coûteux financièrement de réaliser cette opération puisqu’elle ne nécessite pas un matériel important. Un seau de maçon et une pelle sont suffisants.

Par ailleurs, en suivant les proportions indiquées plus haut, il est tout à fait possible de réaliser ce mortier. La démarche est assez simple et ne nécessite pas réellement le recours à un artisan.

Cependant, il faut tenir compte de la dépense physique que la préparation du béton au seau nécessite. Il faut en effet devoir recourir à ses muscles pour être en mesure de tourner le béton et obtenir un mélange utilisable.

En outre, en tenant compte du fait que les proportions communiquées sont approximatives, il est fort probable que le résultat ne soit pas le même chez tout le monde.