Comment faire le surfaçage du béton?

Besoin d’informations sur le surfaçage du béton ? Rassurez-vous, vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous mettons à votre disposition tout ce qu’il y a à savoir sur le surfaçage du béton.

Qu’est-ce que le surfaçage du béton ?

Le surfaçage du béton est l’action par laquelle on homogénéise sa surface.

Cette pratique est indispensable pour rendre la surface du béton plus compacte et plus plane.

Généralement, le surfaçage du béton se limite au talochage, ce qui permet d’obtenir un sol un peu rugueux.

Mais, il est possible de lisser la surface du béton. Voici les domaines d’intervention du surfaçage du béton!

Les domaines d’intervention du surfaçage du béton

Les domaines d’intervention du surfaçage du béton sont au nombre de deux :

  • La construction de nouvelles structures ;
  • Les travaux de rénovation.

En ce qui concerne les nouvelles réalisations, les techniciens du monde du bâtiment utilisent la technique du surfaçage pour les sols en bétons.

Ceci leur permet de supprimer les défauts apparents qui se trouvent à la surface du béton.

Par cette technique, le professionnel du bâtiment obtient une surface lisse et plane.

Le surfaçage du béton en cas de nouvelles constructions est réalisé par des entreprises qui sont expertes du dallage.

Pour ce qui est des travaux de rénovation, le surfaçage du béton permet de rectifier les défauts et de redonner une apparence séduisante et neuve.

À l’issue de cette opération, on obtient une surface extrêmement lisse. 

Il faut noter ici qu’il est capital de faire appel aux applicateurs reconnus par les fabricants de machines en cas de rénovations.

Mais, comment réaliser le surfaçage du béton ?

Surfaçage du béton avec l'hélicoptère
Surfaçage du béton avec l’hélicoptère

Réalisation du surfaçage du béton

Pour réaliser le surfaçage du béton, il faut se servir d’outils manuels ou mécaniques. Ces outils sont : la taloche et la lisseuse.

Quelle est la différence entre une taloche et une lisseuse ?

La taloche et la lisseuse sont deux outils manuels couramment utilisés par les maçons. 


La lisseuse est munie d’un manche de dimension importante pour travailler la surface du béton sans avoir à marcher dessus.

Pour ce qui est de la taloche, il faut privilégier le bois, car la matière plastique a propension à « trop tirer » le béton. 

Le talochage donne des petits grains de surface, tandis que le lissage met à disposition une apparence « lisse ». Voir le béton lissé.

En outre, il est possible d’obtenir une apparence de surface encore meilleure.

Pour ce faire, il faut mettre du quartz et de la poudre de ciment pendant le lissage. Avec une telle technique, vous obtiendrez sans aucun doute un « effet miroir » !

Principe du surfaçage du béton

L’objectif du surfaçage du béton est d’obtenir une surface plus compacte et plane. Le surfaçage peut être parachevé par l’institution de différents procédés de bétons décoratifs, à savoir : 

La technique de surfaçage est utilisée non seulement dans le cadre de la rénovation de sols en béton, mais également dans le cadre d’une réalisation.

Pour ce qui est d’une nouvelle réalisation, l’emploi de cette méthode est indispensable pour les sols en bétons intérieurs destinés à demeurer à l’état brut.

Ceci permettra d’éliminer les aspérités et d’effacer la rugosité du matériau.

À noter que la méthode du surfaçage est aussi utilisée pendant les projets de rénovation lorsque les sols sont abîmés !

Le but du surfaçage dans cette situation sera de corriger la surface, en vue de la rendre le plus lisse possible.

Surfaçage béton par taloche

Quelques conseils pour la réalisation d’un surfaçage de béton

La mise en œuvre du surfaçage de béton n’est pas aussi simple qu’elle paraît, d’autant plus que la finalité est d’obtenir une surface compacte et plane. Elle mérite donc qu’on y prête attention. Voici quelques conseils qui vous seront très utiles :

La préparation du sol

Veillez à ce que le sol à surfacer soit propre. Celui-ci doit être impeccable avant que l’on effectue le surfaçage mécanique.

À cet effet, faites le nettoyage à l’aide d’un nettoyeur à haute pression.

Il est important de noter ici qu’il sera nécessaire dans certains cas de recourir à la technique du sablage ou du grenaillage pour retirer l’ancien revêtement.

La qualité du béton

La qualité du béton est capitale. Assurez-vous donc qu’elle soit irréprochable afin d’éviter l’apparition des microfissurations.

En cas de rénovation, un test de dureté doit être réalisé, et bien sûr à l’échelle de Mohs.

En ce qui concerne le surfaçage du béton frais, il faut considérer plusieurs paramètres comme : l’ouvrabilité du béton, sa solidité et les caractéristiques des granulats utilisés.

Le bétonnage

À cette étape, assurez-vous que le bétonnage soit mis en œuvre pendant une température idéale.

Il ne peut être fait en cas de température froide (– 5 °C) ou de température élevée (au-delà de 35 °C).

De plus, il doit être effectué une seule fois pour éviter toute marque déplaisante de reprise.

Aussi, une durée de séchage de 6 heures doit être observée avant que l’on effectue le surfaçage, et ceci, afin d’éviter toute déformation.

Le matériel

Le surfaçage est réalisé à l’aide d’un hélicoptère ou exceptionnellement de façon manuelle.

En cas de surfaçage mécanique, l’hélicoptère qui est un outil composé de plusieurs pales doit être passé à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’on obtienne une surface plane plus ou moins lisse.

À noter qu’il est possible d’introduire pendant le surfaçage à l’hélicoptère des colorants, du quartz, ou de mettre avant le passage à l’hélicoptère sur la surface brute une fine couche de pâte cimentaire colorée nommée « topping ».

Prestataires et prix du surfaçage de béton

La réalisation du surfaçage du béton frais est faite par les entreprises spécialisées en dallage.

Dans le cadre d’une rénovation, les applicateurs agréés par les fabricants de machines adaptées doivent être priorisés.


Pour ce qui est du prix du surfaçage du béton, il faut compter entre 25 et 30 € le mètre carré tout compris, et ce, conformément à la surface à traiter.

Vous voici maintenant bien informés sur tout ce qu’il y a à savoir sur le surfaçage du béton ! Alors, que décidez-vous ?

A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *