Comment faire le dosage du mortier à la bétonnière?

Pour réaliser plusieurs travaux de maçonnerie (construction, réparation, enduit, scellement, chape, etc.) faire du mortier reste incontournable. En effet, le mortier est l’élément qui permet d’assurer la liaison entre les différents constituants de votre maçonnerie.

Pour bien s’y prendre, il est nécessaire de réaliser un excellent dosage du mortier. Et, pour cela, la meilleure astuce est de faire le dosage du mortier à la bétonnière. Mais, connaître le parfait dosage n’est pas donné à tout le monde!

Dès lors, vous vous demandez comment obtenir le bon dosage de votre mortier à la bétonnière ? Trouvez, dans ce dossier complet, toutes les réponses utiles… 

Qu’est-ce que le mortier et comment s’utilise? 

Le mortier peut être entendu comme un mélange d’eau, de sable et de liant (du ciment par exemple ou de la chaux) et d’adjuvants. 

En sa qualité de matériau de liaison, le mortier peut être envisagé comme une colle. 

En effet, le mortier est, avant tout, utilisé par les professionnels du bâtiment comme élément de liaison, d’enduit ou encore de scellement. Ainsi, le mortier sert aussi bien pour des travaux d’intérieur (réparation de sol) et d’extérieur (murer par exemple).  

Il faut distinguer le mortier du béton en ce sens que la préparation  de ce dernier nécessite du gravier. 

Selon l’utilisation que vous souhaitez en faire, notez qu’il existe plusieurs types de mortier. Ils sont divers et variés mais trois sont principalement utilisés en maçonnerie : 

Le mortier de ciment 

Plus courant, le mortier de ciment sert généralement à réaliser des chapes, un mur en parpaing ou à consolider et/ou sceller des éléments. Le mortier de ciment a l’avantage d’être très solide. Cependant, il faudra être très précautionneux avec le dosage car ce type de mortier est très cassant. 

Le mortier de chaux 

La particularité de ce type de mortier est que c’est de la chaux qui servira de liant. Il est utilisé pour réparer des murs ou uniformiser des surfaces. Si le mortier de ciment est très résistant, celui-ci est plus souple. 

Le mortier bâtard 

Il est constitué à partir des deux liants : ciment et chaux. Très polyvalent, le mortier bâtard est généralement utilisé dans la construction de murs en brique. Ainsi, ce type de mortier est à la fois souple (grâce à la chaux) et solide (grâce au ciment). 

Enfin, retenez aussi qu’il existe des mortiers hydrofuge (conçu pour résister à l’eau), réfractaire (résistant aux hautes températures, utiliser pour construire des cheminées ou un barbecue) et colle (adhésif permettant de coller un mur ou un sol). 

gacher mortier à la bétonnière

Le dosage des quantités pour la fabrication des mortiers

Le bon dosage des quantités est absolument essentiel pour une parfaite fabrication des mortiers. Ainsi, pour obtenir le parfait dosage des quantités, plusieurs possibilités s’offrent à vous. 

Mais, avant de procéder au dosage, il est primordial de bien choisir les constituants de votre mélange. 

En premier lieu, le sable doit de préférence être épuré. Pour le vérifier, il vous suffit juste de prendre un poignet du sable et de le laisser couler sur votre main. Si vous remarquez des impuretés, il vous est conseillé de changer de sable. Evitez aussi d’utiliser du sable marin (de la plage) en ce sens qu’il comporte du sel. 

En second lieu, privilégiez un liant de qualité optimale (chaux ou ciment). Enfin, utiliser une quantité d’eau suffisante. Mais, il ne faudrait surtout pas, lors du gâchage, mettre toute la quantité d’eau d’un coup. Pour plus de commodité, l’idéal est d’utilisé une bétonnière lors du mélange.

Pour bien mesurer le dosage, munissez-vous aussi de pelles et de sceaux. A noter qu’un sceau de maçon équivaut à 10 litres d’eau et deux pelles et demi remplissent un sceau.  

S’agissant concrètement des dosages, notez qu’il faut en moyenne 4 volumes de sable, 1 volume de ciment et 0,5 volume d’eau. Par ailleurs, la densité de sable souhaitée est d’environ 1600kg/M3. Ainsi, pour disposer de 100 litres de mortier, il vous faut en moyenne 17 litres d’eau, un liant (sac de 35 kilos de ciment ou de chaux) et 10 sceaux de sable.    

Toutefois, il est clair que les chiffres peuvent différer suivant l’utilisation future du mortier. 

Le dosage des quantités pour la fabrication des mortiers

Conseils pour obtenir un bon dosage du mortier à la bétonnière 

La bétonnière vous permet de réaliser plusieurs types de mortier et pour diverses utilisations. Pour obtenir un bon dosage du mortier à la bétonnière, il faut connaître un certain nombre d’astuces. Voici des conseils utiles pour une chape, un scellement ou un enduit. 

Dosage du mortier pour une chape 

La chape peut être considérée comme une couche de mortier servant à égaliser un sol, à enrober des éléments (gaines ou tuyaux), à réaliser une sous couche. Pour un bon dosage du mortier pour une chape, prévoyez en moyenne 100 litres de sable, 17 litres d’eau et 35 kg de ciment. 

Dosage du mortier pour un scellement 

Il s’agit de l’un des mortiers les plus courants en maçonnerie. Il sert généralement à l’assemblage de brique, parpaing et d’autres éléments de maçonnerie. Afin de réussir un dosage parfait pour ce type de mortier, il vous faut, en principe, 10 sceaux de sable, 17 litres d’eau et 35kg de ciment. A contrario, pour sceller du béton, il faudra 10 sceaux de 12 litres de sable, 2 sceaux de 12 litres d’eau et 35 kilos de ciment. 

Dosage du mortier pour un enduit

L’enduit est principalement utilisé en maçonnerie pour revêtir une façade. Elle se fait ainsi essentiellement en trois couches : l’accroche (2 à 5mm), le fond (jusqu’à 8 à 12mm), la finition (environ 5mm). 

Pour chaque couche, il y a un dosage spécifique. Ainsi pour 20 M2, il faut 50 kg de ciment, 150 kg de sable et 30 litres d’eau pour une couche d’accroche. Pour la même épaisseur, il vous est recommandé 100kg de ciment, 50 kg de chaux, 690 kg de sable et 70 de litres d’eau pour la couche de fond. Pour la finition, comptez 20 kg de ciment, 20 kg de chaux, 175 kg de sable et 20 litres d’eau.

Enfin, pour 100 litres de mortier d’enduit, il vous est conseillé d’avoir 5 sceaux de chaux ou de ciment, 12 sceaux de sable et 15 litres d’eau. 

dosage des quantités en sacs 
 pour faire le mortier a la betonniere

Caractéristiques d’un bon dosage de mortier à la bétonnière    

Afin de savoir si vous avez réussi à avoir le dosage parfait, votre mortier devra avoir les caractéristiques suivantes :

  • Une quantité suffisante d’eau
  • Une quantité suffisante de sable et de liants 
  • Si nécessaire, des adjuvants participant à sa résistance ou à sa souplesse
  • Mélange homogène et moelleux 
  • Mélange se tenant aisément sur la truelle
  • Remontée d’eau dès que vous lissez avec une truelle. 

Conclusion

Il faut retenir alors que faire du mortier à la bétonnière n’est pas une entreprise aisée et encore moins à prendre à la légère. Pour ne pas se tromper, il est important de connaître le bon dosage entre les différentes composantes du mortier.

Fort heureusement, avec ce dossier complet, vous savez désormais comment bien doser votre mortier à la bétonnière. Un dernier conseil, n’oubliez pas de bien nettoyer la bétonnière après utilisation. L’entretien est un gage de pérennité de vos outils de travail.