Descente de garage en béton: Prix, Pose, Types.

Depuis l’arrivée des automobiles, de nombreuses structures ont toujours été mises sur pied de manière à permettre de garer facilement son engin. Ceci, pour des raisons de sécurité et de prudence.

Avec l’évolution, l’imagination et la recherche ont donné lieu à des espaces personnels qui peuvent selon les particuliers être aménagés proche ou loin de leur domicile.

En effet, les garages ont fait leur apparition et n’ont cessé d’évoluer de manière à répondre aux besoins sans cesse aigus des propriétaires automobiles.

Aujourd’hui, la tendance n’est plus juste au garage, mais aussi a tout ce qui entoure ce dernier.

Ainsi, la descente de garage en béton est devenue importante au point où il requiert dans bien des cas l’assistance d’un professionnel du domaine. Mais en réalité que peut-on dire de cette partie de plus en plus présente ? 

Qu’est-ce que c’est qu’une descente de garage?

Comme son nom le définit déjà si bien, c’est une allée permettant à une voiture d’entrer ou de sortir d’un garage. Techniquement, on dira que c’est une dalle permettant un accès plus simple au garage.

Cette dernière est créée de la même manière qu’une dalle classique bien qu’elle demande certaines petites modifications plus ou moins complexes.

Aussi, il est à noter que de très nombreuses précautions sont à prendre en compte dans la réalisation de ce dernier d’où l’intérêt de bien s’informer avant toute opération. 

De très nombreuses structures proposent d’ailleurs de nos jours la mise en place et la conception totale de cette partie. Cela montre donc l’importance de ce secteur de votre précieux garage bien qu’il soit externe. On peut aussi dire que de multiples éléments entrent dans la création d’une descente de garage notamment le plus courant étant le béton. 

Descente de garage en béton antidérapant

Les caractéristiques d’une descente de garage en béton

Le terme descente est déjà fort descriptif de cette zone. En effet, on peut dire sans ambages qu’une descente de garage en béton comme caractéristiques a:

  • Un degré d’inclinaison variable selon le relief, mais aussi le besoin, généralement entre 15 et 20 % ;
  • Du béton. En fonction de votre envie, vous pourrez choisir entre le type désactivé, l’imprimé et le classique ;
  • Des gravas ;
  • Du sable ;
  • Une taille variable tant en longueur qu’en largeur ;
  • Un revêtement variable selon les gouts ou encore le climat de la région ;
  • Un système d’évacuation des eaux de ruissellement.

Quel revêtement choisir pour une descente de garage?

Il existe de très nombreux types de revêtement qui peuvent être accordés au béton. Ce dernier étant l’un des principaux composants de la descente de garage, il devient assez urgent d’avoir une idée bien précise duquel est le mieux adapté pour votre domicile. Ainsi on peut mettre en évidence :

Le béton désactivé.

Ce dernier est un béton dans lequel ont été incrustés des gravats ou graviers. Cela offre de nombreuses propriétés par exemple, un aspect esthétique magnifique grâce à l’assemblage des gravats de couleur multiple et de taille assez différente.

Appelé par certains béton désactivé, ce dernier est sublime et vraiment agréable à regarder. De plus, grâce à ces éléments qui dépassent légèrement du béton, durant les saisons de pluie, les risques de dérapage sont très peu élevés.

En effet, l’adhérence est vraiment très très élevée et permet une plus grande sécurité tant de l’automobile que de la personne. Hyper résistant, ce dernier peut sans aucun problème mettre très long, car indifférent aux intempéries.

Descente de garage en béton désactivé

Le béton imprimé.

C’est aussi là l’un des bétons les plus décoratifs qui soient. Ayant été conçu il y’a plus de 50 ans, le béton imprimé est une véritable merveille de la maçonnerie moderne.

Ce dernier s’obtient tout simplement en appliquant sur le béton frais des pochoirs ou des empreintes. C’est d’ailleurs ces derniers qui lui offrent le surnom de béton imprimé.

Cela permet donc d’offrir au béton une copie presque parfaite de toutes les matières naturelles. Bois, pavé, marbre, brique, pierre et même des peaux d’animaux.

Très résistante et surtout hyper durable grâce à la composition de sa couche supérieure en quartz, ce bijou est une véritable œuvre d’art qui demande cependant l’intervention de véritables professionnels. Il peut donc être utilisé pour la descente de garage de votre domicile ou lieu de travail. 

Descente de garage en béton imprimé

Le béton classique.

Ici, vous l’aurez compris, il n’y a pas grand-chose à dire. En effet, ce béton est tout ce qu’il y’a de plus normal. Cela veut dire : aucune modification décorative n’est présente, on a ici juste un béton naturel et identique à ceux visibles un peu partout.

Cela veut dire qu’ici, l’adhérence est moins élevée par rapport à un béton imprimé ou un béton désactivé. Ce qui le rend donc très peu recommandable dans certaines situations. 

béton classique pour Descente de garage

Quel est le prix au mètre carré?

Comme dans la plupart des éléments en maçonnerie, la mise en place d’une descente de garage en béton en termes de prix dépend de très nombreux critères physiques et techniques. Ainsi on peut citer :

  • La surface qui doit être recouverte. Ainsi, plus la surface est petite, plus le prix au m² sera élevé ;
  • L’épaisseur nécessaire. Cela veut dire que plus celui-ci est élevé, plus la quantité de béton à utiliser sera élevée ;
  • L’état dans lequel se trouve le terrain des travaux ;
  • Le cout des multiples matériaux,
  • La durée des travaux 
  • Les imprévus et autres éléments. 

Ce sont donc ici quelques-uns des critères à prendre en compte dans l’estimation au mètre carré d’une descente de garage en béton désactivé, imprimé ou même classique.

Cependant, il existe tout de même pour les bétons un prix standard qui bien que pouvant être modifié peut servir de base de calcul.

On peut donc ainsi dire que pour ce qui est du béton désactivé par exemple, tout dépend de la surface à couvrir.

Pour chaque m², il faudra compter entre 50 et 150 € par m². 

Les étapes de la pose

Ici, il est très important d’aller pas à pas pour être certain de réaliser de la bonne manière la mise en place de votre descente de garage en béton.

Cependant, il est recommandé de faire appel aux services d’une entreprise professionnelle comme la nôtre.

Si vous avez tout de même de maitriser les étapes de la pose de la descente de garage en béton, on peut donc dire que pour mettre en place ce dernier, il faut :

  • Définir la forme de votre descente. Dans le cas où celle-ci est courbe, il faudra prendre en compte la dissymétrie avant d’effectuer les différents calculs ;
  • Pensez au système d’évacuation d’eau. Pour cela, il suffit de prévoir un profil de travers adapté parfaitement. Mais aussi, un devers d’environ 2 % pour une évacuation rapide des eaux de ruissellement sur les côtés. Pour finir, pourquoi ne pas mettre un caniveau transversal au bas de la pente question de collectionner plus facilement l’eau et l’évacuer vers des exutoires ; 
  • Calculer la pente. Qui dit descente, dit forcément pente et donc inclinaison. Celle-ci varie en fonction de nombreux critères. Cependant, en règle générale, celle-ci est de 15 %. Au-delà de cette valeur, l’ascension de votre véhicule pourrait devenir assez compliquée.

Ainsi, une fois ces valeurs et dispositions prises, il faudra donc avant le coulage réaliser une autre suite d’opération soit :

  • Délimitez l’implantation à l’aide des piquets et des cordes ;
  • Creuser le terrain à la profondeur souhaitez, pour cela, aidez-vous des pèles et des pioches. Cependant, il faut prendre en compte l’épaisseur de là sous couche qui est d’environ 20 cm sans oublier les 15 minimum de la dalle de béton.
  • Préparer minutieusement la sous-couche. Celle-ci doit être parfaite de manier à faciliter le drainage de l’eau. Souvent composés de gravillon et de sable, ceux-ci permettent d’élever la portance de la descente de garage en béton ;
  • Coffrez. Cela veut dire qu’il faudra délimiter la dalle et maintenir le coffrage jusqu’à sa prise. Pour cela, utilisez du bon bois sec comme les bastaings.