Le béton léger est un matériau véritablement léger (comme l’indique son nom). C’est pourquoi on l’appelle aussi béton allégé.

En effet, durant des années 1920 et 1930, certaines constructions et certains ouvrages ne s’adaptaient plus à la densité du béton ordinaire.

C’est un type de béton qui a été très utilisé dès le début du 20e siècle dans des travaux spécifiques et qui a connu un peu plus tard de nombreuses déclinaisons.

Si vous n’avez jamais entendu parler du béton léger ou si vous n’en savez pas grand-chose, alors c’est l’occasion idéale pour vous informer.

En lisant cet article, vous connaîtrez l’essentiel sur ce béton, notamment ses avantages, ses applications, ses caractéristiques et sa fabrication.

Tout comme le béton ordinaire, le béton allégé est composé de ciment, d’eau et de granulats à la seule différence que dans ce cas, les constituants utilisés sont beaucoup plus légers.

Généralement, ce sont les granulats utilisés qui permettent de diminuer la densité du béton.

Le béton léger, pour quelles applications ?
Le béton léger, pour quelles applications ?

Ainsi, les types de granulats qui entrent dans la fabrication de ce béton sont les granulats organiques, minéraux ou même industriels qui peuvent être par exemple :

  • l’argile expansée;
  • la vermiculite;
  • les particules de bois;
  • le schiste expansé;
  • le liège;
  • la perlite;
  • la ponce;
  • les billes de polystyrène;
  • le chanvre;

Les avantages du béton léger

Le béton léger offre de nombreux avantages tant structurels que financiers à ses utilisateurs.

Le principal avantage se réfère en effet à sa masse volumique légère (plus le béton est léger, plus il facilite les travaux et moins il requiert des ressources financières importantes).

Les autres bienfaits que le béton allégé garantit sont entre autres liés à :

  • forte maniabilité;
  • compatibilité à tout type de sol;
  • forte adaptation aux combles;
  • propriétés thermiques qui vont de pair avec la compacité du béton;
  • mise en œuvre rapide et aisée;
  • résistance à l’humidité et au feu;
  • facilité de pompe sur les distances considérables et sur les grandes hauteurs;
  • qualité d’isolation phonique et thermique irréprochable (moins le béton est lourd et plus ses propriétés d’isolation sont meilleures);

Le béton léger, pour quelles applications ?

Le béton, grâce à ses constituants spécifiques et ses avantages, s’utilise dans la réalisation de bon nombre d’ouvrages précis. On le retrouve donc dans des applications comme :

  • les rénovations;
  • les fondations;
  • la création de chapes sèches;
  • les isolations (création de combles);
  • le remplissage des cloisons;

En effet, en matière de fondations, ce type de béton, étant donné qu’il n’est pas lourd, intervient dans des fondations pour lesquelles les structures ne demandent pas assez de résistance à la charge.

Dans ce cas, lesdites structures se mettent plus facilement en place, et contrairement au béton classique, ce béton vous fera alors dépenser moins et vous fera faire plus d’économies.

Le béton allégé s’applique aisément pour les rénovations ou les remises à niveau de certains planchers, car il ne nécessite pas au préalable des travaux de renforcement de la structure sur laquelle il doit être appliqué.

En matière de rénovation, il peut par exemple être utilisé pour :

  • aménager des combles (dans ce cas, il faut beaucoup prendre en compte le poids total des constituants);
  • réduire l’armature d’un plancher (si celui-ci est en acier par exemple);
  • réhabiliter un sol plus ou moins solide ou dégradé;

Le béton léger est aussi connu pour ses riches propriétés liées à l’isolation thermique et phonique.

C’est pour cela que plusieurs personnes préfèrent l’utiliser lors de la conception des dalles isolantes ou des murs de leurs bâtiments.

Le béton allégé est un matériau qui réagit face aux conditions extérieures. C’est pourquoi il faut prendre en compte toutes ces conditions (chaleur, humidité, contraintes techniques, etc.) avant de l’utiliser.

Cependant, avant toute application de ce béton, il est recommandé de faire appel à un maçon professionnel pour prendre son avis. Ceci vous éviterait d’en faire un mauvais usage lors du coulage.

Comment faire le béton allégé ?
Comment faire le béton allégé ?

Caractéristiques du béton léger

Tous les aspects que présente le béton allégé lui sont propres et le différencient nettement du béton classique et de tous les autres types de béton.

En effet, lorsque le béton est coulé et devient sec, il présente généralement une densité qui peut aller de 300 à 1 800 kilogrammes par mètre cube (kg/m3), tandis que la densité d’un béton ordinaire à l’état sec pourrait osciller entre 2 000 et 2 300 kg/m3.

Un béton lourd quant à lui possède une densité d’au moins 3 000 kg/m3 qui peut varier jusqu’à 6 000 kg/m3 dans certains cas.

Ces comparaisons vous permettent d’avoir une bonne connaissance de la caractéristique principale du béton allégé (la masse volumique).

En effet, toutes les formes de bétons allégés n’ont pas les mêmes caractéristiques. Ainsi, distingue-t-on :

  • les bétons caverneux avec une densité allant de 800 à 1 000 kg/m3;
  • les bétons cellulaires en mousse avec une masse volumique qui varie souvent de 400 à 2 000 kg/m3;
  • les bétons cellulaires en gaz avec un poids allant de 90 à 550 kg/m3.

Outre cette caractéristique, le béton allégé est caractérisé par :

  • sa capacité à être travaillé avec une scie, contrairement au béton ordinaire;
  • la résistance mécanique qu’il offre;
  • son prix (au kilogramme) qui peut être de 7 à 30 euros pour un paquet de 35 kilogrammes selon la marque du fabricant ou la composition du matériau;

Comment faire le béton allégé ?

La réalisation du béton allégé prend en compte un bon nombre d’éléments. Comme dit précédemment, ce type de béton doit présenter une forte densité à l’état sec.

C’est pourquoi il est important avant tout de disposer de tous les constituants nécessaires et de bien doser ceux-ci lors du mélange.

Le béton allégé peut s’obtenir de différentes manières. Certaines personnes le font en utilisant des granulats légers à la place des gravillons ou du sable (utilisé pour faire le béton ordinaire) avec bien évidemment de l’eau et du ciment.

D’autres personnes préfèrent le réaliser en créant des vides d’air dans le béton (béton caverneux) et d’autres encore optent pour l’obtention de béton allégé par ajout d’adjuvants spécifiques (entraineurs d’air) à la composition.

PaveBeton.fr offre aussi d’autres types de béton.