Le béton est l’un des matériaux de base privilégiés lors des travaux de BTP. Il permet de concevoir des édifices solides, durables et esthétiques.

Parmi les différents types de bétons existants, on retrouve le béton autoplaçant. Le béton autoplaçant est d’origine japonaise.

Il fait son apparition dans les années 80.

Il se démarque des autres types de bétons à cause de ses nombreux avantages, dont sa facilité de mise en œuvre.

Souhaitez-vous apprendre plus sur ce type de béton ?

Cet article fait un zoom sur tout ce qu’il y a à savoir sur le béton autoplaçant.

béton autoplaçant
béton autoplaçant

Définition béton autoplaçant

Encore nommé béton autonivelant ou béton autocompactant, le béton autoplaçant est un matériau très fluide, stable et homogène.

Sa grande fluidité le démarque des autres types de bétons et lui confère de nombreuses applications.

Le béton autoplaçant est obtenu par le mélange de différents éléments à savoir:

  • Les matériaux de base que sont le ciment, les granulats, l’eau de gâchage;
  • Les adjuvants chimiques;
  • Les additions minérales;

Les proportions de ces composants peuvent varier selon la consistance à donner au béton.

Il reste néanmoins un béton léger dont le volume de pâté est inférieur à celui d’un béton ordinaire.

Ajoutons que les adjuvants utilisés lors de sa réalisation sont des superplastifiants.

Ce sont des composés qui rendent le béton encore plus fluide pour favoriser l’enrobement parfait des armatures et des ferrages ainsi que le remplissage de l’espace.

Les avantages du béton autonivelant

Le béton autoplaçant est un matériau révolutionnaire.

En effet, c’est un composé à la fois très fluide et solide. Il offre donc de nombreux avantages à savoir:

  • Il est dense, durable et possède une faible porosité;
  • Il se met en place par la simple force de la gravité;
  • Il offre un excellent enrobage des armatures;
  • Il donne d’excellents résultats sur les zones fortement ferraillées et difficiles d’accès;
  • Il permet de concevoir toutes les formes de coffrages, même les plus complexes;
  • Il est très pratique pour la réalisation des dalles, même les dalles de grandes dimensions;
  • Il permet d’avoir une bonne planéité et régularité de la surface;
  • Il s’obtient sans la réalisation d’opérations fastidieuses comme le ragréage, le tirage à la règle, la vibration;
  • Il ne nécessite pas une grande pression pour être pompé;

Le béton autoplaçant ne nécessite donc pas une forte charge de travail. Il est obtenu dans de meilleures conditions de travail à cause de l’absence des nuisances sonores.

Par conséquent, il s’obtient rapidement et améliore les rendements.

Néanmoins, c’est un matériau qui requiert plus de temps de séchage qu’un béton ordinaire à cause de sa grande fluidité.

Pour quel usage ?

Le béton autoplaçant peut être utilisé de diverses façons que ce soit pour la réalisation d’ouvrages verticaux ou horizontaux.

Voici quelques ouvrages pour lesquels vous pouvez utiliser le béton autoplaçant:

  • Les dalles;
  • Les radiers;
  • Les fondations (semelle filante, semelle isolée, longrine);
  • Les planchers chauffants;
  • Les escaliers en béton;
  • Les poteaux, poutres et voiles;

Il est souvent utilisé pour ces ouvrages parce qu’il permet une mise en place aisée et offre d’excellents résultats.

Il est d’ailleurs plus conseillé de l’utiliser pour les ouvrages dont la mise en œuvre avec le béton classique est délicate.

Optez donc pour le béton autoplaçant pour concevoir les structures pour lesquelles:

  • Les densités de ferraillage sont très importantes;
  • Les formes et les géométries sont complexes;
  • Les voiles sont minces et possèdent une grande hauteur;
  • Les voiles sont complexes et disposent de grandes ouvertures;
  • L’architecture et la qualité des parements sont très exigeantes;
  • Les accès sont difficiles, voire impossibles pour l’acheminement du béton au coffrage et la réalisation de la vibration;

Par ailleurs, vous pouvez utiliser le béton autoplaçant lors des travaux de réhabilitation des ouvrages en béton armé.

Avantages béton autoplaçant
Avantages béton autoplaçant

Caractéristiques du béton autoplaçant

La forte fluidité reste la principale caractéristique du béton autoplaçant. Cela lui permet de se répandre tout seul par simple déversement.

Il présente un coulage facile et ne nécessite pas de compactage.

Le béton autoplaçant est aussi un matériau qui jouit d’une bonne stabilité et homogénéité.

C’est donc un béton qui affiche:

  • Une bonne déformabilité;
  • Une bonne stabilité;
  • Un bon coulage.

La déformabilité du béton autoplaçant

La déformabilité du béton est sa capacité à changer facilement de forme par la simple force de la gravité.

Même s’il est fortement composé d’éléments plastiques, le béton autoplaçant reste assez visqueux pour éviter tout risque de ségrégation.

L’obtention de la bonne viscosité du mélange est essentielle. C’est la raison pour laquelle, on a souvent recourt à un agent modificateur de viscosité (AMV) pour:

  • Modifier au besoin la cohésion du mélange;
  • Mélanger équitablement le béton;
  • Assurer un bon coulage et éviter les blocages;

Le béton autoplaçant est aussi caractérisé par un rapport eau/ciment minimal. Tout cela lui garantit une bonne déformabilité.

La stabilité du béton autoplaçant

Le béton autoplaçant est aussi un béton très stable. Sa stabilité s’obtient par:

  • La réduction de la grosseur des gros granulats pour limiter les frottements entre granulats;,/li>
  • L’utilisation de la fumée de silice, de la cendre volante, ou de fillers pour éviter la ségrégation des composés du mélange.

Nous reviendrons beaucoup plus en détail sur le coulage du béton autoplaçant dans le paragraphe suivant.

Soulignons que le processus de mise en œuvre du béton autoplaçant est souple. Il limite en effet le nombre d’intervenants sur le chantier, améliore le confort et la sécurité des ouvriers.

Sa finition est soignée, ce qui permet d’obtenir une surface esthétique. Le béton autoplaçant présente aussi une texture fine avec une légère apparence plastifiée.

Cela le rend donc plus esthétique que le béton classique. Il peut être utilisé pour la majorité des édifices tels que:

  • Les maisons maçonnées;
  • Les maisons en bois ou à ossature en bois;
  • Les chalets;
  • Les fustes;

Enfin, ajoutons que le béton autoplaçant peut être préfabriqué en usine ou réalisé directement sur le chantier. Sa conception peut être faite avec les outils standards de maçonnerie.

Le béton autonivelant
Le béton autonivelant

Comment faire un béton autoplaçant ?

La fabrication du béton autoplaçant s’effectue de la même manière que celle du béton ordinaire. Mais, avant de commencer les travaux, il faut:

  • Contrôler la qualité du béton en tenant compte des exigences spécifiques imposées;
  • Effectuer des essais avec le béton frais sur des échantillons;
  • S’assurer que le coffrage est bien calfeutré pour que le béton liquide ne s’infiltre pas par les petits interstices;
  • Vérifier si le coffrage est résistant, car la mise en place du béton provoque une forte montée en pression.

Pendant le coulage du béton autoplaçant, vous aurez besoin d’un râteau pour vous faciliter le travail.

Voici néanmoins quelques précautions à prendre pour réussir à bien couler votre béton autoplaçant:

  • Utilisez des cures pour empêcher l’évaporation de l’eau du béton afin de le maintenir frais et éviter la création de fissures;
  • Gérez la vitesse de coulage qui ne doit pas être excessive pour permettre l’élimination des excédents d’air;
  • Limitez la hauteur de chute du béton pendant le coulage;
  • Contrôlez visuellement la mise en œuvre du béton pour détecter à temps un quelconque problème de ségrégation;
  • Évitez d’ajouter de l’eau en excès pour ne pas impacter négativement la consistance et la résistance du béton;

Pour finaliser la mise en place du béton, vous devriez lisser la surface à l’aide d’un balai anti-bulles.

Vous ne devez pas non plus oublier de pulvériser le produit de finition sur la surface du béton. Notons enfin que pour mettre en place le béton autoplaçant, il faut au minimum trois personnes.

Que retenir ?

Le béton autoplaçant est un matériau découvert par un chercheur japonais dans les années 80.

Contrairement aux autres types de bétons, il possède une grande fluidité qui lui permet de remplir tout seul les coffrages.

C’est également un béton stable et homogène qui ne requiert pas l’utilisation d’une aiguille vibrante. Il est facile à mettre en œuvre et améliore les conditions de travail des ouvriers.

Son utilisation est adaptée aux ouvrages horizontaux, et verticaux. De plus, il convient aux structures qui ont une architecture complexe ou qui sont difficiles/impossibles d’accès.